Le web avance et cet article date de septembre 2010, son contenu peut ne plus être pertinent ou d'actualité.

Internet Explorer 6, le paradoxe des banques

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de développer un site, pour un forum sur la fraude identitaire. Un site moderne de par son design et absolument pas supporté par Internet Explorer 6, navigateur on ne peut plus obsolète.

C’est alors que de l’aveu même du client, qui était déjà lui en partie sous Internet Explorer 6, j’ai appris que la majorité des banques étaient encore sous IE6… Hormis la joie de voir un site joli et valide w3c devoir être cassé pour supporter cette “chose”, quelle surprise d’apprendre que la moitié des destinataires d’un évènement porté sur la sécurité peuvent sembler délaisser à ce point la sécurité informatique (Internet Explorer 6 est le navigateur encore massivement utilisé présentant le plus de failles de sécurité). Bien sûr la plupart de ces failles ont été comblée par des correctifs, mais encore faut-il que ces correctifs soient installés.

L’argument, si on peut l’appeler ainsi, du non-abandon d’Internet Explorer 6, et que c’est souvent le seul navigateur compatible avec certains intranet d’entreprises, ou certains logiciel, et que ce serait extrêmement coûteux de les faire évoluer. Oui, mais prenons le cas des banques, si on observe l’expansion de leur agences, notamment dans les centre villes de France de ces dernières années, on ne peut que se dire, que les moyens ne doivent pas vraiment manquer, et de toute façon un jour où l’autre il faudra les faire évoluer.

Mais pour des entreprises où la sécurité est présente à tous les niveaux, avec des systèmes toujours plus perfectionnées, apprendre cela est assez… paradoxal et déroutant.

Publié le par Edouard dans Sécurité